«Etoffe ton Off» est lancé
mer, 16/04/14 – 7:00 | Pas de commentaire

Pause Guitare.
Le festival Pause Guitare lance une opération de financement participatif visant à mobiliser le public sur le retour d’une scène gratuite au cœur d’Albi au pied du Grand Théâtre, ainsi que différentes animations et …

Lire la suite »
Accueil » actualite, Agglomération, Albi, Économie

Tarn : Baromètre de Conjoncture économique au second semestre 2012

Ecrit par le 30 juillet 2012 – 5 h 00 minPas de commentaire
Tarn : Baromètre de Conjoncture économique au second semestre 2012

Secteur par secteur ou en est la conjoncture économique tarnaise au second trimestre 2012. Votre site d’information fait le point.

Le commerce : Consommation freinée, difficultés financières plus fréquentes et pessimisme renforcé

Après une période marquée par un certain attentisme lié aux échéances électorales, l’activité du commerce tarnais reste assez mal orientée. Globalement, près d’1 commerçant sur 2 a vu son chiffre d’affaires diminuer, quelle que soit la période de comparaison, si bien que le taux de satisfaction redescend à 35 %. Les prévisions restent prudentes, avec une tendance à la stabilité. Cette baisse de régime s’accompagne de difficultés financières un peu plus prégnantes : marges et trésoreries se creusent pour 42 % des professionnels, assorties de quelques tensions sur les postes clients et fournisseurs. Les dépenses d’investissements reprennent un peu, notamment pour des travaux de modernisation.

La situation n’évolue guère en matière d’emploi, avec encore quelques fins de contrats effectives et prévues. La perception du contexte économique demeure majoritairement négative et le moral des commerçants flanche à nouveau (55 % de pessimisme contre 44 début avril). Un seul secteur se démarque : le commerce culture et loisirs qui parvient à maintenir de bons résultats et des indicateurs positifs.

Industrie : Reprise des investissements, situation financière toujours délicate et pessimisme généralisé

L’embellie pressentie début avril ne s’est pas produite : sur les 39 % d’entreprises qui tablaient sur une hausse de chiffre d’affaires, 25 % ont vu leur voeu se réaliser. Pour l’été, saisonnalité oblige, la baisse d’activité en concernerait près de 31 % (contre 22 % qui s’attendent à une hausse). Les carnets de commandes, en repli, fréquemment insuffisants, offrent pourtant une visibilité un peu meilleure que lors de la dernière enquête. Quelques entreprises enregistrent une amélioration de leurs marges (9 %), mais elles sont presque 5 fois plus nombreuses à faire état d’une dégradation. Toutefois, on constate une reprise des investissements.

L’emploi s’est dégradé plus vite que prévu (19 % des entreprises) et de nouvelles compressions d’effectifs sont annoncées. L’avis négatif sur le contexte économique a tendance à se renforcer, et davantage encore le pessimisme pour le court/moyen terme, toujours plus majoritaire. Si l’on considère l’ensemble des activités, c’est encore une fois le secteur métalméca qui connaît l’évolution la plus favorable. Le cuir et le textile, en progrès sensible ces derniers trimestres, sont à nouveau à la peine, tout comme – et surtout – la pierre et les matériaux.

Artisanat: Des signes de ralentissement économique qui inquiètent…

Le chiffre d’affaires est jugé satisfaisant par à peine la moitié des panélistes mais des inquiétudes s’expriment pour les prochains mois. Le secteur « Travail des Métaux » est celui qui se porte le mieux avec 57 % de panélistes satisfaits de leur activité. Les professionnels de « l’Alimentation » considèrent leurs activités insuffisantes et en recul. Les prévisions vont vers la stabilité, voire vers la baisse, pour la prochaine période de référence pour plus de 2 artisans sur 3. Les marges se maintiennent encore pour 1 panéliste sur 2 mais tous les secteurs prévoient une diminution sur la prochaine période.

La trésorerie ainsi que le règlement des fournisseurs est stable pour l’ensemble des panélistes, mais on observe une tendance à la dégradation. 1/3 du panel fait état de carnets de commandes à peu près à l’identique sur cette période. Seule l’activité «Travail des Métaux » enregistre toujours des résultats satisfaisants pour 66 %. Les perspectives d’activité se rétrécissent à 1 mois maximum pour la quasi-totalité des secteurs. Toujours peu ou pas d’investissements pour 55% des panélistes. Les effectifs salariés se maintiennent encore sur ce début de d’année, mais des réductions d’emplois sont à craindre dans certains secteurs comme le « Bâtiment » les « Autres Fabrications » et les « Réparations – transports et autres services ». Les avis sur le contexte économique se sont fortement détériorés (négatifs à plus de 58 %).

Service et tourisme : Trimestre moyen et inquiétudes pour l’avenir

Le taux de satisfaction global du chiffre d’affaires remonte ce trimestre, grâce notamment aux H-C-R et aux Services aux Entreprises, mais les prévisions d’activité sont à la baisse pour plus d’1/3 des panélistes. La situation des marges est relativement stable, mais les trésoreries continuent de souffrir. Le nombre de clients bien que fixe pour plus d’1/3, continue de baisser, notamment dans les H-C-R, l’Immobilier et les Services aux entreprises. A l’exception des Services aux entreprises et aux particuliers, près de 50% des entrepreneurs ont investi ce trimestre mais cette tendance va baisser dans les 3 prochains mois. On observe une stabilité de l’emploi salarié pour près de 80% des professionnels. Les perspectives pour l’avenir sont identiques. Le contexte économique reste « dégradé » pour près des 2/3 des chefs d’entreprise et malgré l’approche des beaux jours, seuls 25 % des sondés sont optimistes pour l’avenir.

Résultats de l’enquête d’opinion sur la conjoncture des entreprises, réalisée auprès de 1 190 chefs d’entreprise tarnaispendant le mois de juillet 2012.

Pensez-vous que l’augmentation du SMIC de 2 % au 1er juillet 2012 aura une incidence sur votre activité ?

Commerce : 80 % des commerçants estiment que l’augmentation du SMIC n’aura aucune incidence sur leur activité.
Industrie : 68 % des répondants pensent que l’augmentation du SMIC n’aura pas de réelle conséquence sur leur activité (83 % dans le BTP).
Artisanat : plus de 78 % des sondés jugent que l’augmentation du SMIC n’aura pas de répercussions sur leur activité.
Services : Près de 2 chefs d’entreprise sur 10 du panel Services et Tourisme considèrent que l’augmentation du SMIC aura une influence sur leur activité.

Plus d’infos:
Baromètre mis en place par AGATE, la Chambre des Métiers du Tarn et la CCi du Tarn.
Source: Chambre de Commerce et d’Industrie du Tarn

Comments are closed.