Philippe Bonnecarrère reste président de la C2A
jeu, 17/04/14 – 7:00 | Pas de commentaire

Communauté d’agglomération de l’Albigeois.
 
Il n’y a pas eu de surprise lors du vote du président de la communauté d’agglomération de l’Albigeois. Face à Jean-Paul Raynaud (12 voix) et Roland Foissac (5 voix), l’ancien maire d’Albi …

Lire la suite »
Accueil » actualite, Agglomération, Albi

Vaour : Un festival tout en humour du 7 au 12 août

Ecrit par le 6 août 2012 – 5 h 00 minPas de commentaire
Vaour : Un festival tout en humour du 7 au 12 août

27 ans que ça dure ! Du 7 au 12 août, l’Eté de Vaour propose 22 spectacles payants et 17 gratuits dans les quatre coins du village. Un festival atypique où les rencontres artistiques s’entrechoquent avec toujours autant d’humour. 18 000 visiteurs y sont attendus !

Le gros nez rouge s’est déplacé du clocher de l’église vers le fronton de la mairie, mais l’esprit n’a pas changé d’un iota. Cette 27 ème édition, c’est l’an 2 du festival repensé après la grosse baisse de subventions d’il y a quatre ans. De 320 000 € et huit jours de festival, on est passé à 270 000€ de budget et six jours de festivités. Mais u’importe, puisque la qualité de la programmation, elle, est toujours au rendez-vous. Et à Vaour, on y revient chaque année. L’étude de clientèle menée par Jonathan Renard (responsable de projet) et Sylvie De Souza qui l’assiste, montre l’assiduité du public. Un tiers des personnes interrogées a assisté à au moins dix éditions du festival ! On y vient de partout en France pour y découvrir deux ou trois spectacles. Certains réservent quasiment un an à l’avance leur hébergement pour être sûr de ne pas rater l’événement. Et les Belges, toujours au rendez-vous.

Une mise en avant de Jérôme Rouger

C’est qu’il y a richesse artistique à Vaour. Dans le droit fil des éditions précédentes, la programmation, pluridisciplinaire, fait appel au théâtre, au nouveau cirque, aux arts de la rue, aux clowns et à la musique. Les artistes confirmés se produisent au Théâtre de la Commanderie, les jeunes talents régionaux sur la Découverte, les groupes de musique sur la Place de l’Eglise, et les arts de la rue…dans les rues et dans le Pré. Sans compter avec quelques spectacles atypiques. Dans des lieux atypiques… Pour cette 27 ème édition un gros coup de projecteur sera donné sur Jérôme Rouger. « Un jeune artiste qui pratique les mêmes goûts que nous pour le spectacle vivant, éclaire Jonathan Renard. Il aborde des sujets sérieux, qui posent des questions de fond, en ayant conscience qu’il est aussi là pour distraire son public. On n’a jamais été dans le divertissement bébête. Et Jérôme Rouger propose vraiment des choses qui émeuvent ». A ne pas manquer donc, puisque l’artiste présente trois spectacles différents à la Commanderie, et fera même des interventions surprise dans les rues (voire le programme complet).

Tarifs attractifs

Capture5 Vaour : Un festival tout en humour du 7 au 12 août

Le succès populaire de l’Eté de Vaour (entre 2000 et 3000 personnes/jour), c’est aussi sa politique tarifaire. Huit spectacles à 18€ plein pot, mais des tarifs réduits sur ces « affiches » (10 et 12€). Et ensuite, beaucoup de spectacles à 10, 5 et même 3€. C’est dire qu’on peut se faire plaisir et rire pour pas cher, sans oublier les apéros-concerts gratuits tous les soirs à 18h30 sur la Place de l’église. Autre marqueur du festival, le marché des producteurs locaux fait délice et recette appréciable pour les professionnels du secteur. Une goutte de plus qui vient conforter les bonnes retombées économiques de ce festival sur tout le territoire. Car entre le logement et la restauration des artistes, mais aussi de nombreux intermittents du spectacle, ça fait beaucoup dans le canton. Sans oublier les quelques 120 bénévoles qui travaillent au succès connu et reconnu de l’Eté de Vaour. Car ici, la population est très impliquée. Une implication qui prend racine dans le fait que l’association Eté de Vaour propose aussi une programmation toute l’année. Une quinzaine de propositions artistiques qui émaillent l’année culturelle locale. C’est aussi pour cela que le moment du festival venu, nombreux sont les locaux, jeunes et moins jeunes, qui donnent un coup de main. C’est l’histoire d’une grande famille, qui a dû se serrer la ceinture ces dernières années, mais qui sait toujours aussi bien recevoir. Et toujours avec autant d’humour.

L’Eté de Vaour, programmation

En direct sur les ondes de CFM

Nouveauté 2012, la radio associative CFM installe un studio permanent dans le village. Un magazine culturel sera proposé tous les jours de 17h30 à 18h30, avec interviews de comédiens, des artistes, mais aussi de bénévoles et des publics. Toutes les fréquences sur www.cfmradio.fr

Comments are closed.